La rhinite allergique, ou le cauchemar saisonnier (et parfois à l’année!)

Souffrez-vous d’éternuements, de picotement des yeux et/ou d’écoulement et de congestion nasale? Il s’agit probablement de rhinite allergique. Vous demandez-vous comment soulager ces symptômes? C’est votre jour de chance: nous tenterons aujourd’hui de vous éclairer!

Mais qu’est-ce que c’est, au fond?

L’allergie saisonnière, aussi connue sous le nom de rhinite allergique saisonnière, constitue la réaction que présente notre corps face à des allergènes retrouvés dans l’environnement selon les différentes périodes de l’année. Les allergènes les plus communément responsables sont l’herbe à poux, les graminées, les bourgeons et le pollen des mauvaises herbes. Lorsqu’ils sont dans l’air, ils peuvent provoquer une réaction immunitaire engendrant les symptômes incommodants décrits ci-dessus.

La rhinite allergique peut également se présenter de façon apériodique accompagnée de symptômes intermittents ou continus pendant l’année entière. Nommée rhinite allergique persistante, elle serait causée par les allergènes présents dans l’air ambiant tels que les acariens, les poils des animaux ainsi que la moisissure.

Les allergies saisonnières et apériodiques n’affectent pas tout le monde; certaines personnes y sont plus prédisposées que d’autres. L’histoire familiale ainsi que certaines conditions médicales peuvent augmenter ces chances.

Et comment puis-je la traiter?

Plusieurs médicaments existent afin de soulager les symptômes associés à la rhinite allergique (congestion nasale, démangeaisons des yeux, du nez et de la gorge, larmoiement, rhinorrhée, etc.). En fonction de l’état de santé du patient, différentes options sont disponibles, tels que les médicaments par voie orale agissant sur tout le corps (ex. antihistaminiques), ou encore les médicaments à action locale (ex. gouttes ophtalmiques, vaporisateurs intranasaux). Les corticostéroïdes intranasaux tels que le Nasacort, le Flonase et le Mométasone, généralement très efficaces pour soulager les symptômes d’allergies, sont dorénavant disponibles sans prescription suite à une évaluation de votre pharmacien. De plus, si vous aviez déjà reçu un diagnostic de rhinite allergique et un traitement pour cette condition dans les 4 dernières années, votre pharmacien peut vous represcrire le même corticostéroïde intranasal (pourvu que votre situation clinique l’indique).

N’hésitez pas faire part de vos besoins à votre pharmacien! Il pourra vous conseiller le(s) meilleur(s) produit(s) en fonction de vos besoins!