Quand « porter un bébé » rime avec « nausées »…

La grossesse est une période excitante, positive et pleine de changements et d’émotions pour toute la famille! Malheureusement, la majorité des femmes enceintes vivent des nausées et vomissements reliés à la grossesse.

En quoi consistent-ils?

Les nausées et vomissements pendant la grossesse sont des problèmes très communs affectant la majorité des femmes enceintes. Ces derniers apparaissent généralement vers la 5e ou 6e semaine de grossesse avec un pic d’intensité vers la 9e semaine. Ils cessent habituellement vers la fin du premier trimestre, soit à la 12e semaine. Seulement un petit pourcentage des femmes éprouvent ceux-ci pendant toute leur grossesse.

L’intensité et la fréquence des nausées et vomissements varient d’une femme à une autre. Chez plusieurs, ils peuvent durer toute la journée affectant grandement leur qualité de vie. La raison sous-jacente ou la cause exacte de ces nausées et vomissements n’est pas exactement connue; selon les experts, l’étiologie peut être un amalgame de facteurs.

Quelles sont les complications reliées aux nausées et vomissements durant la grossesse?

Les nausées et vomissements sont très incommodants pour la maman et peuvent amener, très rarement, à des complications pour sa santé. Mis à part une diminution de la qualité de vie ainsi qu’une augmentation d’absentéisme du travail, l’hyperémèse gravidique reste la complication la plus courante des nausées et vomissements en grossesse. Cette dernière se définit comme des nausées et vomissements continus et excessifs accompagnés d’une perte de poids de plus de 5 % en comparaison au poids prégrossesse. Elle est également souvent associée à la déshydratation et, ainsi, elle peut causer un débalancement électrolytique, des problèmes rénaux, etc.

Cependant, selon la littérature, les nausées et vomissements reliés à la grossesse n’ont pas de conséquences négatives sur la santé et sur le développement du fœtus.

Que puis-je faire pour soulager les nausées et vomissements?

Dans le but de favoriser la qualité de vie personnelle et professionnelle des femmes enceintes, il est primordial de prendre en charge précocement les nausées et vomissements. Heureusement, plusieurs options non pharmacologiques et pharmacologiques existent afin d’arriver à diminuer les nausées et vomissements, maximiser le confort de la maman et prévenir les conséquences négatives potentielles. Éviter les aliments gras, épicés, les odeurs fortes, manger des petites quantités fréquemment et boire entre les repas sont des exemples d’options non pharmacologiques pouvant aider à réduire les nausées et vomissements. L’acupression pourrait aussi, selon certains experts, aider à les diminuer.

Si nécessaire, ces méthodes non pharmacologiques peuvent également complémenter les traitements pharmacologiques existants. Plusieurs médicaments dont l’emploi est sécuritaire pour la grossesse peuvent être utilisés dans le traitement des nausées et vomissements reliés à la grossesse. Par contre, le choix de la molécule repose sur les conditions médicales et les besoins de chaque patiente.

N’hésitez donc pas à consulter votre pharmacien afin qu’il puisse vous conseiller! Il peut même vous prescrire des médicaments selon certaines modalités, dans le contexte des nouvelles activités réservées aux pharmaciens.